• La germination des pignons de pins parasol

     
     

    Petit rappel
    Voici à ce jour ce que sont devenus les pignons de pin parasol mis en pot. Rendez vous dans 30 ans pour la première récolte. Approchez le nez de l'écran vous sentirez peut être la résine qui parfume nos pinèdes l'été.
    pin parasol (2)pin-parasol.JPG


    Lorsque j'étais petit, je n'étais pas grand et j'allais à l'école toujours en marchant !
    Juste une intro pour vous dire que j'avais le temps de regarder par terre en me braquant deux fois deux kilomètres pour aller à cette putain d'école que je n'aimais pas. Ma "leçon de choses" je me la faisait tout seul en parcourant les sous bois, en plus à l'époque on enlevait pas les enfants et les pédophiles n'avaient pas encore émigrés vers mon Sud.
    Bref , j'agrémentais mon petits déjeuner de petits larcins en cours de route, quelques fruits qui pendouillaient selon les saisons, des amandes ou amandons , de pignons de pin cassés sur une pierre, de touffes de minuscules oignons etc...
    En automne et au printemps ces pignons tombés à terre se mettaient à germer. Cocagne, plus besoin de les casser, de qui plus est ils développaient une saveur particulière de résine. Maintenant que je suis grand, et comme je retombe en enfance, je me fais germer quelques pignons dans un  assietton (petite assiette)
    Si vous avez la patience d'attendre voici comment faire, c'est cucu la praline

    1 - Ramassez des pignons ou des pignes garnies
    2- Déposez les sur une couche d'ouate humide et recouvrir d'un autre couche humide aussi
    3 - Attendre (un certain temps, oui c'est long) en entretenant une légère humidité, mais pas trop hein car ils moisiraient

    4 - Lorsque les deux coques s'ouvrent et que le germe sort ils sont bon à manger
    5 - Si vous attendez encore un peu une partie verte va commencer à sortir à reculons, si vous les consommez à se stade ils auront un petit goût subtil de résine

    Vous pouvez planter les pignons en pleine terre, mais sachez que vous attendrez environ 30 ans pour avoir les première pignes

    Comme quoi nous nous satisfaisions de peu à cette époque. point de céréales, que je sache le pain est fait avec le blé qui est une céréales diable, pas de barres chocolatées indispensables pleines de glucose et de gras, le beurre et la confiture naturelle étaient notre quotidien. Le soleil pas avare nous fournissait les vitamines parait-il, et les allergies n'étaient pas monnaie courante. On était heureux sans le savoir

    votre commentaire
  • Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.
    Pierre P.
     
    Salade de pois chiches
     
    Le secret de cette salade c'est surtout l'oignon ou les échalotes
     
    Rien de plus banal que ce genre de salade , vous pouvez la  décliner de maintes façons au gré de vos envies. (oeufs durs, différentes variétés d'olives de notre belle Provence, poivrons confits) Mais toujours avec de l'oignon, et même beaucoup !!!

    A part les pois chiches, tout le reste vient du jardin , huile, olives vertes et noires,
    Primo : faites tremper vos pois chiches la veille et les faire cuire le lendemain de manière traditionnelle

    Pour les pressées stressées passez par la case "pois chiches en boite", et rincez les bien

     


    Il vous faut :
    - des pois chiches cuites ou à cuire
    - 2 belles échalotes ou un demi oignon blanc
    - 1 poignée d'olives vertes
    - 1 poignée d'olives noires (
    recette)
    - Huile d'olive de qualité, sel poivre , vinaigre
    - Quelques filet d'anchois maison si vous aimez
    + un intestin qui soit d'accord et docile

     

    DSC05920

      

    C'est simple , court et très bon pour la santé, cette salade se sert froide ou tiède

    DSC05921

      

    Accompagnez le tout d'un bon vin rouge, et surtout d'un très bon pain.
    En été  vous finissez ce frugal repas , avec une bonne sieste .
    Ne vous inquiétez pas du temps qui passe , les intestins vous réveilleront à l'heure.

    Ci dessous , une variante sans pois chiches mais avec des avec haricots blancs (aussi redoutables pour les intestins), ciboulette et tomates cerises (berk, j'aime pas les tomates cerises)
    te avec des haricots blanc, tomates cerises (berk), ciboulette

    DSC06017

     


    votre commentaire
  •  

    Si vous n'habitez pas un bord de mer ou une grande ville où les rayons des poissonneries sont bien achalandés en produits, vous êtes obligés de passer par le surgelé.

    Évidemment que rien ne peut égaler en goût les vrais produits frais, surtout au rayon poissons , crustacés et céphalopodes

    C'est donc à partit des tubes d'encornets surgelés que je suis de vous présenter cette recette.

    Comme vous le savez les tentacules du carambar Calamars  frais entre obligatoirement dans la farce classique, cette fois vu leurs absences (au fait que font ils des tentacules ces voleurs de fournisseurs) j'ai remplacé cela par des moules , ba voui, j'aurais pu faire autrement mais , bon , bof les sachets de mix de la mer ne me tentaient pas , c'est de la m.......

    Je suis donc allé acheter des moules fraîches.

     

    Calamars farcis aux moules

      DSC08627.JPG

      DSC08634.JPG

    Pour 1 kg de tubes de calamars, attention pas de PVC à goutières

    - 1 kg de tubes de calamars congelés

    - 1 gros oignons

    - 90 grammes de riz

    - 2 oeufs

    - 3 cuillères à soupe  bombées de persil plat haché

    - 4 gousses d'ail dégermées hachées finement

    - 1 grosse cuillère à café de concentré de tomates

    - un peu de chapelure de pain , je précise

    - 300 grammes de moules décortiquées par vos soins

    - 15 cl de vin blanc sec

    - sel poivre, un peu de thym mais pas dans la farce

    - bâtonnets d'aneth sauvage , laurier

    - 2 grosses pommes de terre (facultatives)

     

     

    Émincez votre oignons finement et faites le revenir sans le roussir dans 2 CaS d'huile d'olive

    Ajoutez votre riz et mélangez le avec les oignons et l'huile

    Délayez votre cuillère de concentré de tomate et le rajouter dans le faitout

    Salez modérément et poivrer

    Hachez ail et persil réservez

    Nettoyez vos moules et faites les ouvrir dans une marmite avec couvercle

    Récupérez le jus de cuisson et le filtrer

    Rajoutez un verre de 15 cl de ce jus au riz et touillez

     

    Facultatif : coupez vos pomme de terre en tranche grossières et disposez les avec quelques bâtons d'aneth sauvage et quelques aulx en chemise au fond du plat qui va servir à cuire les calamars au four

     

    Versez votre faitout dans un cul de poule où vous aurez battu les deux oeufs au préalable

    Mélangez le tout, en oubliant pas l'ail et le persil

     

    Remplissez vos tubes mais pas trop car le riz va gonfler, et les fermer avec une cure dents (neuf, je me demande s'ils en vendent d'occasion) comme ci-dessous

    Détail de la fermeture

    Made in Cure Dents

    DSC08605.JPG

     

    Dans un grand plat  mettez quelques bâtonnets d'encens d'aneth  sauvage et disposez par dessus vos tubes garnis - torpilles parées -

    DSC08604.JPG

    Versez le vin blanc et enfournez pour 1 heure à 200 degrés

    DSC08606.JPG

    DSC08613.JPG

    Servez avec une bonne salade frisée aillée


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique