• Pain au Olives noires

    Tout d'abord un cadeau de mes voisins anglais qui sont vraiment très gentils, des orangettes de chez Marc et spencer. Ouin je ne peux pas les manger, maudit diabète.

    Pain aux Olives Noires

    Recette assez facile mais longue, longue à taper pour moi qui si fatigué aujourd'hui.
    Je ne travaille pas sur levure directe, donc nous allons faire un petit polish. Pas de panique c'est très facile de faire un polish, en réalité c'est un faux levain et cela permet avec peu de levure de faire un pain très correct et sans aucun goût de levure

    Polish
    Dans un bocal à confiture de récupération, mettre
    250 ml d'eau tiède
    1/2 cuillère à café de sucre
    3 CaS de farine T55
    1 cuillère à café rase de levure lyophilisée (sèche)
    Remettre le couvercle et secouer le tout énergiquement, comme si vous étiez en train de préparer un cocktail à Bora- Bora, on peut rêver non.
    Laissez le bocal filmez  dans un endroit tiède (la levure va démarrer letement mais surementet va même mousser et déborder)
    Allez prendre votre petit déjeuner tranquille, trois oeufs au plat, une bonne andouillette grillée, du bon pain de campagne et un gros rouge bien tannique.

    La pâte
    Le polish déborde, finit la rigolade.
    Versez l'intégralité, de ce liquide pâteux dans un saladier, ajoutez de la farine T55 + 2 CaC rase de sel fin + 15 cl d'huile d'olive.
    La quantité de farine est tout bêtement déterminée par le liquide de départ, pas d'affolement vous aurez un beau pain aux olives
    Mélangez du bout des doigts le mélange en rajoutant la farine , jusqu'à obtenir un pâte juste un peu collante.
    Faire un boule farinée , la remettre dans le saladier et mettre un torchon propre au dessus, attention première levée qui craint les courants d'air, mettre le tout dans votre four éteint, au moins pas de courant d'air, c'est certain.
    Pendant la première levée (la pâte doit doubler de volume en principe) préparez un peu de fleur de marjolaine  (du thym si vous n'avez pas) , dénoyautez une bonne poignée d'olives noire douces et les hacher grossièrement.
    Faire démarrer la daube de sanglier qui était dans la marinade, ou autre plats , vous ne croyez pas que vous allez rester au bord de la plage , non !

    Au bout d'une heure environ, rompre la pâte en dégazant par le centre, étaler la pâte sur un plan fariné ajouter les brisure de fleur de marjolaine et faire plusieurs pliures, à ce stade la pâte aime bien se faire maltraiter.

    Remettre en boule et à lever au même endroit pour environ 1 heure, ben oui c'est long.

    Ressortir votre pâte qui aura encore monté , coupez en deux boules de taille semblalble et faire deux abaisses , avec plein de coups de pouce pour faire des petits creux. Déposer vos olives hachées comme si dessous (si vous êtes observateur vous voyez un endroit où il y a des oignons compotés à l'huile d'olive, c'était un essai, c'est très bon, vous pouvez donc de la même manière faire un pain aux oignons (pour compoter les oignons sans trop d'huile , pensez au micro onde et finir dans une sauteuse avec de l'huile d'olive).
    Mouillez le bord avec un pinceau et de l'eau ,couvrir avec l'autre abaisse, bien joindre les deux abaisses en repliant la bordure dessous et faire des trous pour le dégazage. Déposez sur une plaque avec du papier sulfurisez dessous (ce n'est pas vraiment nécessaire, mais plus pratique)
    Remettre à lever pour environ 40 à 45 minutes toujours avec un torchon au dessus.

    ATTENTION pour cette dernière levée ne pas mettre dans le four car il va falloir le préchauffer à 225° dix minutes avant la fin de la dernière levée, trouver un autre endroit sans courant d'air, un placard, le micro onde, un tiroir assez grand  (attention la pâte gonfle, ne faites pas le coup qui m'est arrivé avec la "pizza au tiroirs")

    Enfournez à four très chaud, mi-hauteur, avec une plaque supplémentaire au dessous de la plaque principale, pour limiter l'effet de cuisson par la sole (les fours de boulanger ne chauffent que par la voûte et par convection) autrement vous aurez une croute épaisse en dessous.
    Laisser cuire 20 à 25 minutes, buvez un bon café, ou une menthe glacée si vous êtes à Bora-Bora (je vous garanti que si je serais là bas , adieu le pain aux olives).

    Sortir et laissez reposer sur un grille aérée
    Faites vous attacher les mains derrière le dos et contemplez seulement, autrement c'est sûr que vous allez tout le manger avant le repas de midi. Ohhh zut il est déjà midi, heureusement que j'avais préparé la daube et la polenta

    Avec ce processus de pâte vous pouvez faire tous les pains "farcis"

    Demain

    Comment faire la garniture de la Pizza aux oignons


    Je n'en suis pas encore là heureusement, Si vous n'avez pas de vidéo cliquez ICI

  • Commentaires

    30
    madoanne
    Mardi 26 Août 2014 à 18:51
    merci pour l'adresse du "lexique"......j'ai découvert aussi de bons dossiers.......au plaisir
    29
    madoanne
    Mardi 26 Août 2014 à 18:51
    madoanne
    merci pour la recette du pain aux olives, ma surprise: 2 abaisses !  , mais je suis novice dans le domaine ........au plaisir
    28
    Laure
    Mardi 26 Août 2014 à 18:51

    Terrible ce pain !!!!


     

    27
    Gégé
    Mardi 26 Août 2014 à 18:51
    Gégé
    Bonjour Pat,

    C'est vraiment du travail de pro, on en mangerait.
    Que de temps pour préparer, il n'est pas étonnant que tu fasses autant de daubes et autres bonnes choses.
    Bravo et encore beaucoup d'autres.

    Bien cordialement.
    Gégé
    26
    Mardi 12 Décembre 2006 à 10:48
    jupiter
    tant mieux Madoane , si je peux être utile à qq choses il ne faut pas hésiter
    25
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 18:07
    jupiter
    C'est pas vrai julia !
    il fait le temps pour ça, reste dedans il vaut mieux,  juste quatre gouttes de pluie.
    24
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:54
    jullia

    Demain je m'y mets!


    Bisous

    23
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:21
    jupiter
    Gégé, il faut bien que j'occupe mes mains et mon esprit , lorsque je le peux.
    Dommage que cela soit long, j'en ferai plus souvent, et pour offrir à mes voisons aussi.
    22
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:18
    jupiter
    Françoise, cela se fait dans la foulée de la préparation d'autres plats, mais tout ce qui pâte levée prends du temps c'est dommage.
    21
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:16
    jupiter
    Que j'aimerai avoir un four à pain pour faire encore meilleur, mais le projet et à l'eau  (la vache il flotte sacrément)
    20
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:15
    jupiter
    Tanette, je suis hyper nul avec l'ordi, tu peux le voir à la présentation monolhitique.
    Alors quand je me lance pour  blogguer une vidéo c'est pas la joie.
    Le code source est aussi impénêtrable que le CSS.
    Je sais mieux faire le Miam, désolé
    19
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:12
    jupiter
    Mimi, il faut que tu me donnes ta recette de fougasse
    et les liens qui vont tout droit sur tes Kakis
    18
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:11
    jupiter
    Se mange tout seul seul , sans faim, c'est de la gourmandise Laure
    17
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:10
    jupiter
    Alors la moitié pour Angie, l'autre moitié pour les pauvres et pour Jupi il ne reste que l'odeur , miammm!
    16
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:08
    jupiter
    Mamina il faudra que tu me vantes les avantages de la MAP, j'ai un batteur semi-pro mais je fais toujours les pâtes à la main, Jupi est pas très logique quelquefois
    15
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:06
    jupiter
    Ici on fait encore de la résistance Franny, tant que les technocrates européens , nous laissent encore un peu tranquilles, ceux la sont vraiment dangereux avec leurs commissions de toutes sortes.

    Soyons responsables de ce que l'on mange, il faut un peu cuisiner, même avec peu de temps, c'est faisable
    14
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 17:02
    jupiter
    Rhooo, pas possible loralie.
    j'ai un truc encore meilleur, les canistrelli aux citrons
    13
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 16:59
    jupiter
    C'est l'inverse Jean-jacques au plus le chiffre est bas , plus la farine est raffinée, 45 = pâtissserie, 55 courante , 65 pains, jusqu'à 180 je crois.
    ce chiffre indique le taux résiduel de cendres après calcination de l'échantillon.

    la t55 est très banale et la plus courante

    Tu fais tes courses chez Fauchon ????
    12
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 16:56
    jupiter
    Bora, Bora , Nooon!!!
    Sido Bourrée, Bourrée au MAI TAI ???
    11
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 16:27
    jean-jacques
    Aïe, que c'est bon le cadeau des Anglais ! Mais la question n'est pas là. Dans mes supermarchés préférés (!!!) on trouve de la farine T 45, ou en dessous, mais de la T 55...
    10
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 16:15

    Tu arrives à me faire rire même quand je n'en n'ai pas envie ! au fait à Bora.Bora le coktail local c'est le MAI TAI  mais ne me demande pas comment on le fait c'est secret. J'en ai fait mes délices pendant  mes 7 ans de vie  ( non , je ne suis pas  un félin) au soleil.


    Pain aux olives daube pollanta ouf ! de quoi etre clouée sur sa chaise tout l'aprés-midi. Bonne sieste. Sido

    9
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 16:07
    je me suis fait attaché les mains, mais les liens n'ont pas tenu. hum ça à l'air bon

    douce journée jupi
    8
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 14:48
    jupiter
    Madoanne, ce n'est pas compliqué, juste pour aider ce petit lexique culinaire
    à recopier

    http://www.cuisine-du-monde.com/lexique/
    7
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 11:51
    franny
    CA RISQUE BIEN DE SE PASSER COMME CA UN DE CES JOURS, AVANT D'EN ARRIVER AUX GELULES POUR SE NOURRIR....

    AMICALEMENT
    BIZOOO
    FRANNY
    6
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 08:59
    mamina
    Ton pain est magnifique, et fait sans MAP. Je sens que je vais m'y mettre. Bisous.
    5
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 08:41

    hum une tite part pour moi stp


    bisous


    4
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 08:37
    Tiens, je l'essaierai cette méthode là, le pain en façon de chausson. Ça changera de la fougasse aux olives que je fais habituellement.

    Tes kakis manquent encore pas mal de couleurs. :lol:

    Tu sais que j'ai déjà mis plusieurs recettes de kakis? et il va y en avoir d'autres ces jours-ci.

    Bonne journée, depuis tokyo

    Mimi
    3
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 07:59
    tanette
    Je ne sais pas comment tu publies l'illustration de "je n'en suis pas là" mais encore une fois, je ne vois qu'un carré blanc. Tant pis, j'ai vu les photos pour faire le pain olives,  c'est déjà bien.
    2
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 07:15
    LAVARLOPE

    Coucou Pat


    En voila une bonne recette cela ne m’étonne pas, c’est une recette a jupi, Miam miam !! Je t’embrasse Dédé


    <o:p> </o:p>

    1
    Vendredi 8 Décembre 2006 à 06:51
    francoise

    Sympa cette recette du pain aux olives, mais quel travail


     


    Bises


     


    Françoise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :