• Les nouveaux cannibales varois


    Les cannibales Varois


    A terme pourrions nous devenir cannibales ?

    Des cannibales il y en a déjà eu dans le Var il y a des millier d'années, en fouillant les abris sous roches des gorges du Verdon des ossement humains grattés y on été retrouvés


    Cette petite réflexion anodine m'est venue en me remémorant une conversation que l'on avait eu une fois sur un feu de forêt où on crevait la dalle. En effet la nourriture n'est pas la préoccupation majeure de l'état major, car eux baffrent comme des sagouins dans leur PC mobile 3 étoiles, les vaches ils ont même un expresso

    Quand à nous simples couillons, on se sustente (non pas d'homo phobie caché dans ce mot) comme on peut. N'ayant pas de chromosomes communs avec les écureuils, les pignes ne nous tentent pas trop ; les glands de même, les lézards calcinés non plus. Alors que reste t'il, hein ?

    Ce jour là parmi les vieux, la discussion hautement philosophique, - oui nous avons des livres à bord, des engnins incendie : « la Bible », entre autre, « le traité sur la quantification des quarks dans l'univers fini » et « Platon , et Aristote» coincé entre Playboy et Tricotage pour tous - tourna à la bouffe; En principe on rêve une fois l'intervention finie d'une bonne daube et des pâtes, vous voyez on est pas compliqués, mais un couillon parla de bouffer le « bleu » bien tendre

    Un équipage se compose en général de quatre êtres (humains), prêt à tout, dont forcément un « bleu » bien tendre.

     

    Un jour proche je vous montrerais l'intérieur de ces "fameuses " boites de ration, identiques en tous points à celles de l'armée, il y a même un livre de recette avec !

    Fan de chichourle*, ici tout le monde sait espeiller* un sanglier, mais un homme !!!

    -         ba ! dit le boucher, c'est comme pour un pouar* à part que tu n'enlèves pas les poils

    -         Bonnard, dis-je, j'ai horreur de ça, mais on laisse la peau

    -         Vouai, mais pas de partout

    Et comme ça l'un, l'autre on s'est endraillé* dans cette conversation sous les yeux écarquillé du pauvre jeune pompier bien blanc qui était venu faire un stage feu de forêt, loin de son département natal

    -         et si on lui coupait juste un jambe il pourrait durer plusieurs jours, car on a rien pour le saler

    -         banaste, ensuqué *, on peut le fumer c'est pas ça qui manque, la fumée

    -         Ok on te laisse faire, mais c'est quoi les meilleurs morceaux ?

    -         Peuhh, comme pour un cochon , la partie arrière

    -         oh, vous me les brisez un peu, c'est le haut de la cuisse avec un bout de fesse,  vous êtes content maintenant ?

    -         Et le goût c'est comment, tu as l'air d'y avoir goûté ?

    -         Evidemment, dans ma dernière vie lorsque j'étais crocodile dans le Nil. Bon vous voulez quoi se soir ?

    -         De la daube et des pâtes

    -         Oh, vous me prenez pour un con, je vous parlais de morceaux à griller, car pour la daube il faut de la vieille carne un peu comme toi le vieux (c'était moi) et du vin, comme le sac à vin qui est à coté de toi (je vais taire les nom car cela deviendrai délicat)

    -         Ça va ... je veux juste de l'entrecôte

    -         Je vais péter un câble, vous voyez pas qu'il est fin comme une esquinchole*, alors tapez dans les parties charnues

    -         Moi je veux une escalope pannée

    -         Tronche de câpres, panée avec quoi ? de la sciure de pin et des œufs d'agaces*

    -         Moi des rognons frits

    -         Ah oui, avec l'huile du moteur, bande tarés. Je n'ai qu'un mauvais opinel alors je vais tailler dans le facile,  vous voulez pas des carpaccios aussi ? Allez, zou !  finies les conneries on vas bouffer les deux cuisses grillées pour ce soir

    -         Oui mais de qui ?

    -         Bé de l'autre

    -         Il y a un moment  qu'il s'est barré

    -         Merde alors, et bé ça,  on va manger les caramels qui restent des rations

    -         Putain il s'est barré avec les caramels, rattrapez le et qu'il les rende


    Vous savez un vol de caramels, ça va chercher loin comme sanction, faut pas rigoler avec ça !


    Depuis il n'est plus revenu faire des stages et  cela lui fera des histoires à raconter à ses petits enfants. L'histoire de trois pompiers affamés, hirsutes, mâchurés et barbus avec leurs ZZZopinel à la main, qui voulaient bouffer le moussaillon du bord.


    * fan de chichourle * exclamation les chichourles sont des jujubes

    * espeiller : enlever la peau d'un gibier ou d'un lapin domestique

    * pouar : cochon , ici on dit pour pour désigner un cochon (sanglier) aussi bien au propre qu'au figuré

    * endraillée : prendre un draille , petit sentier, prendre un sens dans une conversation, ou plutot s'engrener, se laisser prendre  dans une conversation, bon venez en Provence c'est plus facile à expliquer

    * Banastes, ensuqué : mots doux , banaste vient de banaston

    * esquinchole :un être  malingre, osseux et chétif.

    * agaces : pies 




     



  • Commentaires

    20
    babette
    Mardi 26 Août 2014 à 18:20
    babette

    bonsoir !!!!!

    nous vous souhaitons un joyeux noel et de bonne fete de fin d"annee !!!

    que la nouvelle annee vous apporte sante et bonheur ainsi qu"a tout vos fans,car je crois qu"ils nombreux

    que vous puissiez nous faire rire de votre franc parle et baver de vos bonne recette

    amicalement !!!

    Babette & Christian du 34

    19
    Eduenne
    Mardi 26 Août 2014 à 18:20
    Eduenne

    Bonjour tout le monde.Je suis intéressée par la poitrine roulée.

    Il neige en Mâconnais.

    Joyeux Noël à tous et pour toi mon Jupi tous mes voeux de rapide et complet rétablissement en supplement.

    18
    Rémy l
    Mardi 26 Août 2014 à 18:20
    Rémy															l

    Mon cher Patrick, pour repondre à ta question : O U I !!!! je suis interessé par la recette de la poitrine (celle du porc..hélas)...Toutes tes recettes m'intéresse et tes soucis de santé m' et ou nous interesse aussi beaucoup.

    Amicalement

    Rémy de Nouvelle Calédonie

     

    17
    René l'anchois
    Mardi 26 Août 2014 à 18:20
    René l'anchois

    Bonjour à tous.

    Jupi, il n'avait pas d'humour ce bleu ! Hi.

    Ah, ces boites de ration avec du singe !C'était bon quand on avait faim.

    Et comme on disait à l'armée: la quille bordel ou je mange un bleu....

    16
    Mercredi 15 Décembre 2010 à 22:04
    Liliane

    Alors là pour le vocabulaire ! J'en ai appris pas mal mais je me demande si je vais retenir quelque chose... Pauvre jeunot il a eu une sacrée trouille !

    Bises mon Jupi.

    15
    Mercredi 15 Décembre 2010 à 21:57
    mounic

    c'est vrai qu'elle est maigre! il doit guère avoir à chasper, pécaïré! bisous sans neige! bessaï deman!

    14
    Mardi 14 Décembre 2010 à 08:34

    Mdrrrrr ! Bouffer le bleu ...

    On ne dit pas des canibaux ??? Non ? Ah bon !

    Bon mardi ! Bisoux glacés cliqueux



    13
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:13
    jupiter

    meuh non c'est une actuelle, un peu périmé

    en 1970 on mangeait celle d'algérie tu vois un peu, c'est du costaud

    les intestins aussi

    12
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:12
    jupiter

    non par WW2

    war war two malheureusement

    11
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:11
    jupiter

    il n'y a plus de singe René, mais ça constpe toujours autant

    10
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:10
    jupiter

    se sont des rations de combat distribué sur le théatre des opérations lors de gros feux de forête

    elle sont identiques à celle de l'armée

    elle sont fabriqué par le docteur "constip"

    bises

     

    je feriat un détail de ces boites toujours en usage

    9
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:07
    jupiter

    qu'il en tombe un mètre et que tout le monde soit bloqué chez soit, cela leur apprendra la solidarité

     

    SOLIDARITé, tu crois que ça existe , en tout cas j'ai préparé les fer pour les grives, il faut bien les accueillir par temps froid

    arrête de consommer des cachets, tu creuse le déficit à Sarko, il va se serrer la ceinture à NOël le pauvre, regarde carla, une esquinchole pecaïre

    LPO

    8
    Mardi 14 Décembre 2010 à 07:05
    jupiter

    alude alors !

    une alude une peu plus épaisse que l'alude du bord de mer

    7
    Lundi 13 Décembre 2010 à 20:56
    mounic

    je reviens! pour expliquer le mot "esquinchole" t'avais qu'a marquer "tout le contraire de mémé"!!!!re bises!

    6
    Lundi 13 Décembre 2010 à 20:55
    mounic

    il était un petit ...navire! où les vivres vin, vin, vinrent à manquer ohé ohé! le sort tomba sur le plus jeune....et tu veux pas qu'il se soit barré! avec des fadas comme vous! pécaïré! tant il court encore! demain parait qu'il neige! ça va me changer des olives, que j'en ai soupé! bisous de mémé pleine de cachets!

    5
    Lundi 13 Décembre 2010 à 18:09
    marithe

    pauvre petit    zavez pas honte ???   hihi

     

    ti coucou du soir mon jupinou, tu vas bien ??? un bisou tendresse   ça gèle ce soir

    4
    Lundi 13 Décembre 2010 à 13:52
    bouilloire bavarde

    bonjpur Patrick le moral va mieux on dirait, c'est des rations de survie dont tu nous parles?

    bises

    Yolande

    3
    Lundi 13 Décembre 2010 à 08:27

    La ration de combat a été inventée par Weight Watcher's ?

    2
    Lundi 13 Décembre 2010 à 08:07
    cricri d amour

    Quoi, tu as gardé des rations de l'armée...

    C'est à peine croyable.

    Bises

    1
    Lundi 13 Décembre 2010 à 07:44
    tantine

    Oh mais faut pas rigoler avec ça ! même si c'était pour se marrer. J'imagine que les faits se sont produits il y a quelques années, parce que ce qui s'est passé à Callas cet été, c'était pas pour rire. Il s'agit du bleu qui a été sorti de son lit par 5 pompiers, enduit de cirage, de gel désinfectant et dont on a enflammé les poils pubiens. C'est des êtres humains  ça? c'est pas pour gâcher la semaine qui commence, mais quand même.....Ca fait effet le nouvel antibio ? Des bises de la tantine crevée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :