• La crise en Haute Provence

    Bientôt les spaguetti à la pustanesca

     

    Comme vous le savez, le Var est coupé en deux longitunalement par l'Autoroute. Au Sud de cette ligne matérialisée par un mur de barbelés et de postes frontière , vivent les riches, Mémé Mounic par exemple, qui mange de la bouillabaisse toutes les semaines

    Au Nord et bé c'est le Nord avec ses terres arides, ses mauvais glands dont on tire en les torréfiants (quand on trouve du bois) un infâme ersatz de cafè

    On essaye bien d'exporter notre spécialité que sont les citrons  pré germés, mais les gardes frontière demandent du backchic au passage

    Voila où en est la crise ;  ci-dessous, je mendie juste pour avoir un tee shirt mieux pour passer l'hiver

    DSC00376.JPG


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :