• Fabriquer son fumoir -article complet avec générateur de fumée-

    Fabriquer son fumoir - article complet - Avec son générateur à fumée classique autonome (sans électricité)

     

    Bientôt Un article complet sur une générateur de fumée froide garantie , très facile à faire avec son cône de "venturi maison"

     

     

    Cachinoises  cachinois, je suis obligé de rediffuser cet article car j'ai beaucoup de demandes de précisions pour cet article

     

    Vous pouvez adapter la taille du fumoir selon vos besoins. Celui-ci peut fumer deux gros jambons et plusieurs saumons.  Il  est réalisé entièrement en bois, pour la plupart de récupération. J’ai choisi la facilité en utilisant des hausses de ruche déclassées, mais vous pouvez utiliser des panneau de bois naturel, attention de ne pas se servir de panneaux de particules de bois car la colle servant de liant peut dégager des composés pas trop copain avec notre organisme .

    Pour la peinture extérieure choisissez une peinture alimentaire ou acrylique à la rigueur pour  extérieur et aucune peinture à l’intérieur qui restera en bois brut

     

    Voici une vue générale de ce cela donne. Il mesure H = 1.60 L = 0.57 l = 0.48  hors tout

     A15-6392-copie-1.JPG

     

    Seule consession à la modernité , un petit thermométre à 4 sous avec une sonde, celui permettra de contrôler puis d'ajuster manuellement la T° de la fumée

    A15-6403-copie-1.JPG

     

    Comme vous pouvez le voir la fumée est abondante, son débit est réglable ainsi que sa température, tout cela simplement par un système d’aération qui mélange de l’air frais extérieur simplement par convection naturelle

    Un petit tour du propiétaire, mezzanine, eau chaude, wc et escaliers de meunier

    Massacre à la tronçonneuse, mais ça c'est pour le prochain épisode

    A15-6396.JPG

     

     Il est évident que ce fumoir est prévu pour fonctionner en extérieur, et il manque sa protection en zinc au dessus. Navré de vous décevoir mais ne vous amusez pas à fumer à l’intérieur, à moins de posséder une tourelle d’extraction car aucune hotte domestique ne peut absorber la fumée produite et vous serez obligés de repeindre la maison car la  fumée âcre est très tenace, en plus vous risquez de voir arriver les pompiers et alors là, c'est la catastrophe assurée.

    Lors de mes derniers essais ils ont cloué les avion sau sol pensant que le volcan islandais refaisait des siennes.

      Le Générateur de fumée N°1 (système Gaz)

     

    Je vais commencer par la fin qui est le brûleur. Il a plusieurs systèmes, j’en ai choisi un qui est pas très écologiquement respectable car chauffer des copeaux ou de la sciure avec du butane ou du propane est une hérésie. Toutefois cette solution et facile à mettre en œuvre permet des fumaisons longues et sans aucune surveillance

    Je vous mettrai en ligne plus tard une version fonctionnant au charbon de bois 

    Voici le brûleur fini, d’accord c’est rustique la photo est de travers comme d'habitude mais cela fonctionne et les éléments qui le composent sont gratuits, sauf la source de chaleur évidemment qui est un tripate d’un coup très bas

     DSC08815.JPG

    CONFECTION DU GENERATEUR DE FUMEE

     

    Un brise vent est nécessaire afin de ne pas perdre de la chaleur et que la flamme soit soufflée, n’oubliez pas que nous fumons en extérieur, et aussi de demander l'autorisation à "Bruxelles" ! Plus sérieusement :

    Il vous faudra :

     

    - 1 pot de fleur avec des trous , ba oui, et pas en plastique hein

    - Des boites de conserve de 5 litres (vides)

    - Le brûleur lui-même

    - Une bonne pince

    - Une très bonne cisaille à métal

    - Un feutre marqueur

    - Un petit burin à bois usagé

    - Un marteau de menuisier

    - Une BONNE paire de gant en cuir ou mieux en kevlar

    - Des lunettes de protection

     

    Avant de commencer épingler le numéro du SAMU bien vu, ainsi que celui des Pompiers, et n'oubliez pas la boite de pansements et quelques poches de sang.

    Je rigole, mais attention découpez des boites de conserves à la cisaille est risqué pour les petites mains, alors gants obligatoire

     

    1 – Confectionnez le brise vent en pratiquant des incisions adéquates selon votre brûleur

    Coupez le dessus mais pas entièrement car vous auriez du mal à faire tenir la boite qui est du même diamètre au dessus

    Retournez à l’aide d’une pince le petit rebord qui servira d’assise, puis aplatissez le avec un marteau

    Cela donne ceci

    DSC08832.JPG

    et à l'envers c'est pas du travail d'orfèvre

    DSC08835.JPG

    2 – Posez la boite de conserve qui servira de réceptacle  à la sciure ou aux copeaux selon le fumage désiré, attention ne pas tasser, cela sera expliqué pourquoi ultérieurement

     DSC08812.JPG

    3 – Posez le pot de fleur d’un diamètre un peu supérieur au dessus. Pourquoi ce pot de fleur ? Tout simplement pour éviter que les gaz inflammables qui sont mélangés à la fumée (cours de physique de 4ème « distillation du bois ») ne puissent s’enflammer. Ce pot permet aussi d’abaisser la T° de la fumée. Ne craignez rien il ne vas pas se fendre car la T° de la fumée en général avec ce système dépasse rarement 50°

     DSC08826.JPG

    4 - Posez la cheminée faite par un morceau de boite de 5 litre aussi, vous voyez c’est simple. La hauteur de cette cheminée sera ajuster à la hauteur voulue selon la hauteur des pieds que vous aurez fait.

     

    5 – testez votre brûleur, et sachez qu’il existe la version mini sur le même principe

     DSC08829.JPG

    Et puis la version micro portable  cela s’appelle le mégot qui est tombé allumé dans la poche

     

     

     

      Générateur de fumée au charbon de bois

    Aujourd’hui je vais vous parler du générateur de fumée plue écolo que celui à gaz, il utilise du classique charbon de bois et il est construit sur la même base que celui à gaz, c'est-à-dire avec des boites de conserve de 5 litres, pour ceux qui veulent faire plus solide, utilisez des bidons de peinture à la tôle plus épaisse, mais la boite de conserve résiste bien et elle  est facilement remplaçable.

     

    Les outils nécessaires sont les même que pour l’autre, même moins

    - 1 cisaille à tôle

    - 1 perceuse

    - quelques vis ou boulons/écrous

    - 1 marteau

    - un vieux ciseau à bois

    - port des gants obligatoire

     

    Ce brûleur se fabrique en 1 heure environ, même moins,suivez les explications en photos

    Récupérez le couvercle de la boite ou servez vous d’un fond d’une autre à défaut

     a16-6426.JPG

    Faites des trous de 8 mm comme ceci

    Vissez trois ou quatre vis à placo (ou des petits écrous et boulons) afin que la grille reste à  5 cm du fond

     a16-6429.JPG

    Pratiquez une ouverture en bas de la boite comme celle-ci à l’aide du ciseau à bois, (si j’ai le temps je mettrai une porte plus esthétique et pratique) ok, c'est du bâclé, la vis cruciforme parker sert à fermer ce "portillon" horrible

     a16-6430.JPG

    Mettez votre grille, un papier journal froissée, un grosse poignée de charbon de bois, un peu de gel « allume BBQ », enflammez et attendre que le charbon de bois commence à rougir

    a16-6432.JPG

    Mettez des copeaux ou sciure  dans mon cas  se sont des copeaux humides qui servent aux essais

    Coiffez le tout avec le même système que celui à gaz et voila c’est parti mon kiki, la fumée est régulière et même tassée elle « entube » enfume tout le quartier

     a16-6438.JPG

     

     

     

    Hier vous êtes restés sur une impression de bidouilleur  qui bricole avec empressement de finir, alors je me suis rattrapé en refaisant la porte du Générateur de fumée à charbon de bois, d’ailleurs c’est celui-ci que j’ai utilisé ce aprem. Je peux vous dire que pour fumer, il fume !

    DSC08923.JPG

    DSC08922.JPG

    Bon commençons par la porte basse qui régule l’entrée d’air, hier elle était vraiment hideuse, alors avec quelques vis et rivets voici ce que cela donne aujourd’hui

    DSC08894.JPG 

    DSC08895.JPG

    DSC08898.JPG

     

    DSC08913.JPG

     

    C’est plus pratique et esthétique, non.

     DSC08912.JPG

      

     

    Le corps du fumoir

     

     

    Passons au corps du fumoir lui-même, il y a quelques jours je vous avasi dit de rassembler le matériel nécessaire ainsi que les quelques outils essentiels

    Voici une liste approximative des outils et matériaux/quincaillerie

    DSC08867

    - une scie égoïne

    - une perceuse

    - un marteau

    - une visseuse ou un bon lot de tournevis

    - quelques clous divers

    - un peu de comme à bois acrylique

    - des vis placo ou VBA

    - des mèches à fer et à bois dont une de 16 et une autre de 22 mm

    - 2 charnières

    - des boites de conserves de 5 litres

    - des crémaillères en bois, mais cela n’est pas obligatoire

    Et puis tous ce qui manque et que j'ai oublié de mentionner, mais surtout , n'oublier pas un bon lot de boite de conserve de 5 litres car celles-ci servent fréquemment dans cette contruction rocambolesque

    DSC08868

    Le corps de ce fumoir est bidouillé à partit de hausse de ruches réformée, sur mon modèle il y en trois, plus le rajout d’une rangé de planche de même épaisseur car la hauteur n’était pas satisfaisant pour fumer des jambons

    Pour plus de facilité vous pouvez acheter des panneaux de bois de dimensions équivalentes ou inférieures

    Hausses de ruches de récupération

    DSC08425

    Les montants qui solidarisent le montage peuvent être des lambourdes de 7x11 cm ou inférieur comme ici 4x3 , mais dont les pieds seront renforcés

    Le toit est le chapeau de la ruche dans mon cas mais vous pouvez faire un toit plus léger avec une légère pente car ce fumoir reste en extérieur

    D’autres objet usuels peuvent être utilisés, par exemple une vieille huche à pain en métal avec son tiroir, mais je sais que vous êtes débrouillards

     

    Si par contre vous êtes perfectionnistes, à la place de  mon fumoir poubelle vous pouvez construire un fumoir Classe, grâce à ce lien envoyé par une lectrice avertie

    http://cowgirlscountry.blogspot.com/2008/01/building-cold-smoker-smokehouse.html

     

    Y a pas à dire c’est bien joliment fais

     

    Bon, allons y, je démarre par la solidarisation des ruches. Cette opération est facile, il suffit de vissez les lambourdes ou montant par l’intérieur, ne vous préoccupés pas trop pas pour le jointoiement car vous pouvez mastiquer avec un enduit à l’eau ensuite.

    Laissez dépasser les montants afin que ceux-ci servent de pieds, vous ajusterez lahauteur ensuite selon le générateur de fumée employé

     

    Fumoir 6305

     

    Posez un fond que vous percerez en son centre de 5 trous de 22 mm

     Fumoir 6401

    Posez le toit

    Mettre le tout de niveau

    Maintenant il faut ouvrir une porte, ou bien vous avez une scie sabre ou sauteuse ou alors vous pouvez le faire avec ces outils ci-dessous

    Fumoir 6444

     

    DSC08597

     

    Passez à l’aménagement intérieur

    Vous pouvez visser des crémaillères en bois qui vous permettront de régler la hauteur et de mettre plusieurs grilles. Toutefois vous pouvez simplement mettre des tasseaux à différentes hauteurs

    Fumoir 6375

    Pour les grille, soit vous faites des petites claies en bois ou alors vous récupérer des grilles inox d’un vieux four

    N’oubliez  pas de mettre un support  à encoche en partie supérieure avec une barre (je me suis amusé à faire cette barre avec un branche d’olivier et une vieille plane, mais un manche à balai fait l’affaire) tranversale permettant de suspendre des Esses de boucher, prévoir un manche de pioche si vous désirez suspendre des jambons.

    Fumoir 6379

    Fumoir 6373

     

    DSC08871

     

    DSC08874

    Faire une porte qui viendra en recouvrement (solution la plus facile) avec un joint d’étanchéité « relative » et poser les charnières

    Fumoir 6357

    Faites un système de fermeture rustique ou plus facilement avec un verrou à guichet

    DSC08879

     

    Passons aux aérations basses et hautes, celle-ci servent à réguler la température, car n’oubliez pas qu’il s’agit de fumage à froid, et à assurer l’évacuation et le brassage de la fumée

    Percez une série de trous de 15 mm

    DSC08848.JPG

     DSC08850

    Voici une technique pour faire  des glissières  facilement sans outillage complexe et couteux

    Fumoir 6425

    La tirette sera faite en planchette ou avec des chutes de lambris

     

    Posez un thermomètre avec sonde extérieure, quelques euros seulement, ne raccourcissez  pas le fils de la sonde , vous pouvez l’enrouler sur une bobine de votre imagination, ce fil permet de prendre la T° à différents endroits du fumoir

     

    Fumoir 6395

     

    DSC08876

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vissez le déflecteur de fumée réalisé avec un fond de boite de conserve 3 vis placo de 60 mm et 3 entretoises en bois de 50mm

    DSC08817

     

    Passons au dessous :

    Doublez le fond avec un panneau de particules qui servira de pare feu éventuel, et percez le des même 5 trous de 22 mm

    DSC08969

     

     

    Faites une protection avec une couvercle de boite  aussi , muni de 5 tubulures bidouillé

    DSC08968

     

    Avec un demi cercle de boite faites une pièce comme celle ci qui servira à centrer automatiquement vote conduit de fumée du générateur

    DSC08965

     

    Enfoncez les tubulures et fixez les pièces  sous le fond du fumoir

    Cela va donner ça, oui je sais c'est hideux mais se sont des solutions simples et gratuites, fournissez l'inox et le reste et je vous fabrique un truc parfait

    DSC08973

     

    Voici avec un bout de conduit

    DSC08976

     

    Posez votre générateur et faites vos essais, cela permettra de "culotter " votre fumoir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :