• coquelets farci aux morilles

    Coquelets farcis aux morilles

     

    Il est encore temps de faire cette recette pour ou avant le Lundi de Pâques

    Coquelet farcis aux morilles

    Préparation 10' cuisson cocotte 45/50 minutes

    DSC02288.JPG

    Ok c'est pas flatteur mais c'est bon

    Il faut 2 coquelets, 1 par personne en principe, mais les rations diminuent il parait.

    2 cuillères à soupe bombées Chair à saucisse

    2 cuillères à café de raisins sec

    4 morilles (2 par coquelets) trempées la veille dans du lait, et si vous n'avez pas de morilles remplacez les par des cèpes par exemple

    Thym en poudre,

    1 branchette de thym frais

    10 gousse d'ail saumuré blanchis fortement (optionnel) ou 2 gousses d'ail en chemise

    1 navet blanc

    Persil plat  haché

    2 bardes de lard salé fine

    Couennes de porc

    10 cl de vin blanc

    Bouillon de poule

    1 petit oignon

    1 feuille de laurier

    Sel, poivre

     

    Farcir les coquelets avec la farce (chair à saucisse maison, une pincée de thym en poudre, persil plat frais et raisins, sel poivre)

    DSC02268.JPG

    Bardez les coquelets avec une barde fine salée puis attachez la ficelle à la anse de la cocotte afin que le coquelet ne se sauve pas

    Dorez les coquelets sur toutes les faces « si vous le pouvez » dans le saindoux

    DSC02270.JPG

    Réservez les volailles

    Récupérez le fond de saindoux et faire suer l’oignon blanchit

    Déglacez au vin blanc

    Remettez les coquelets

    DSC02274.JPG

    Puis ajouter le fond de volaille et les navets et les gousses d'ail

    DSC02275.JPG

    La branchette de thym et une feuille de laurier, salez modérément et poivrez

    Comptez presque 35/45 minutes de cuisson à couvert

    Sortir les volailles et faire réduire le jus, faire une liaison à la farine si nécessaire

     

    Servez vous généreusement

     

    Zut j’ai oublié de vous dire qu’il fallait plumer et viser les coquelets, je perds la boule !

    Et voila des morilles fraiches cueillies une année qui fut faste, mais le climat commence à être un peu détraqué

    morilles-la-cachina.jpg

     

    C'est une question de propreté: il faut changer d'avis comme de chemise.
    Jules Renard (1864-1910)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :