•  

    Entrons dans le monde des recettes d'une banalité affligeante avec ces petites pains à emporter dans sa Biasse (besace) ou * Carnier et à déguster sous un pin   avec un bocal de sanguins à l'huile ou tout simplement un oignons  frais et deux ou trois litre de vin, ensuite faites la sieste sous le pin (si vous êtes aux antipodes au chaud car ici il fait froid et les pignes tombent avec le mistral frisquet), et attention aux écureuils qui vont vous balancer des pignes "sute lou testoun " sur la tête

     

     

     

     

     

     

    Pains relativement faciles à faire, pour peu que l'on utilise de la levure sèche active

     

    Pâte :

     

    - 19 cl d'eau tiède

     

    - 400 gr de farine T55

     

    - 60   grammes de farines de blé dur

     

    - 14 grammes de sel fin

     

    - 2 cuillères à soupe d'huile d'olives

     

    - 10 grammes de levure sèche active

     

     

     

    Garniture :

     

    -         3 gros oignons jaunes émincés

     

    -         1 cuillère à soupe e thym sec

     

    -         100 grammes d'olives noires dénoyautées et hachées grossièrement

     

    -         2 cuillères à soupe d'huile d'olive

     

    Réalisation :

     

    Mettre  dans votre MAP et dans l'ordre l'ingrédient chapitre Pâte et laisser pétrir 15/20 minutes

     

    Emincez vos oignons

     

     

     

    Puis les faires revenir dans de votre huile d'olive  revenir  sans les laisser roussir

     

    Dénoyautez et hachez vos olives noires, puis les mélanger avec une pincée de thym sec

     


     

     

     

    Finissez de pétrir votre pâte sur un plan de travail fariné, et divisez la en quatre pâtons

     

     

     

    Travaillez vos pâtons et faites 4 disques que vous garnirez de votre mélange olives / oignons

     

     

     

    Roulez vos disques sur la garniture, ncisez et placez les sur une plaque en tôle farinée

     


     

    Paire pousser à l'abri des courants d'air pendant 30 à 45 minutes

     

    Préchauffez votre four à 250°

     

    Enfournez à mi-hauteur 10 minutes à 250°, puis 10 à 15 minutes à 210°

     

    Laissez refroidir sur grille

     

     

     

     Coupez pour voir le résultat catastrophique, allez, bon !  ça se mange par ces temps de crise entre deux manifs, ou sous un "pin" plus pacifiquement, quoi que vous toujours couper des piques assez solide dans la colline et les réserver pour les têtes à "décapiter" futures , il faudra y venir

     

     

     

     

     

     

    * Carnier : endroit où l'on met la carne, heu..... bon allez zou en français cela se dit une gibecière


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :